top of page
  • Photo du rédacteurAnne-Gaël Gauducheau

JOURNAL DE BORD (resedence à la forge)

13/05/𝟐𝟎𝟐3: 𝐰𝐨𝐫𝐤 𝐢𝐧 𝐩𝐫𝐨𝐠𝐫𝐞𝐬𝐬, residence à "la forge"


𝗟𝗮 𝘀𝗶𝘁𝘂𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻: Fin de journée pour un groupe constitué d'étudiantes en psychologie des profondeurs. Leur stage de 3 jours est ce mois-ci consacrée à la notion "d'Ombre".


𝗡𝗼𝘁𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝗷𝗲𝘂 𝗲𝘁 𝗿𝗲́𝗳𝗹𝗲𝘅𝗶𝗼𝗻𝘀:

Le lieu où tu vas actuer n’est jamais anodin. Il faut apprendre à en prendre d’avantage conscience. Être dans le présent. Se poser, s’adosser au présent du lieu …Oooh quel travail que cette chose simple !

Nous sommes ici dans un genre de petit temple domestique : -Au fond derrière le public : des casseroles, le lieu du feu, de l’eau, des nourritures et une chatte qui attend de pouvoir contribuer au spectacle -Derrière moi la lumière du soir, un mandala, des chats, une déesse racine -A gauche Ganesha, avec sa hache (elle détruit désir et attachement et donc supprime agitation et chagrin.), sa défense cassée (avec laquelle il écrit les textes sacrés), le nœud coulant (qui sert a capturer l’erreur), sa guirlande avec les 50 lettres de l’alphabet sanskrit, et le bol de friandises qui récompense -et console ?- les chercheurs de vérité -A droite un Siddhârta méditant (celui-là a eu la tête cassée et recollée) et un livre de Christian Bobin, une boule de cristal (qui hier soir dormait tout à fait). -et sur la table devant moi, outre quelques instruments de possible divination, un livre resté posé là : Dialogues avec l’Ange.


J’aurais pu -dû ?- les solliciter d’avantage sans doute dans le cours de ce spectacle. En tous cas je note ça pour d’autres fois : il y a les questions des gens qui peut être appellent des réponses… mais il y a aussi le lieu. Peut-être il a des choses à dire aussi ? Je crois qu’on peut l’écouter d’avantage, pour commencer… Sentir les liens, la constellation entre objets, peut être en dire qq chose…

Le livre par exemple a offert des réponses étonnantes, et pas seulement aux questions des spect’acteurs mais aussi a une question qui me trottait dans la tête à la suite d’un rêve où il était question d’un jeu de mots entre « linceul, langes, et l’Ange. »

-Fumée : m’aide vraiment à me centrer. Aide aussi le public à intégrer.

Peut être d’autres choses pourraient avoir la même fonction ?

Trouver une (enfin des) manière(s) de clore quand une réponse est donnée. -formules verbales, sonores, visuelles pour boucler. Quelques fois, hier j’étais un peu gênée dans cette transition.

-Trouver ce que je fais des papiers « usés »


-Chantier : Noter les sujets qui m’importent, moi. Et écrire un peu là-dessus. Je vois par exemple que l’utilitarisme ou le capitalisme quand ça touche l’invisible, ça m’énerve. Bon…bah il y a peut-être une pensée a expliciter. Pour moi (et aussi pour l’usage de Blatitskaya ?)




1 vue0 commentaire
bottom of page